Gestion de portefeuille – Niveau 2

Allocation d’actifs, mesures de risque et de performance

  2 jours
  Expertise
  2080

 Prochaine session  S'inscrire
19 et 20 octobre 2017 (Paris centre)
Objectifs de la formation

Maîtriser les enjeux essentiels des mesures de risque et performance (bêta, volatilité, ratio de Sharpe, stress-tests), d'allocation d'actifs (Markowitz, Black-Litterman, shrinkage) et de structuration (OBPI, CPPI).

Formation en partenariat avec l'ENSAE-ENSAI Formation Continue

Programme détaillé

Définir les mesures de risque et de performance des portefeuilles, ainsi que leurs avantages et inconvénients. Découvrir les différents modèles d’allocations d’actifs. Mettre en œuvre les techniques avancées de construction et de gestion de vos portefeuilles. Structurer vos processus de gestion et vos moteurs de performance grâce aux outils récents.

Introduction

  • Enjeux actuels de l’industrie de la gestion d’actifs

Risques et Performances

Une brève histoire du capitalisme financier (1970-2010)

  • les années 70 : comment les marchés financiers vont devenir incontournables
  • les années 80 : les prémices de la gestion du risque
  • les années 90 et 2000 : l’aveuglement de la performance démesurée
  • bilans et perspectives

Bêta et autres facteurs de risque

  • estimation
  • mise en œuvre pratique
  • les autres facteurs de risque : Fama et French, APT

Volatilité et Value-at-Risk

Ratios de Sharpe

Allocation

A la manière de Markowitz

  • frontières efficientes originelles
  • amélioration via les techniques de Black-Litterman et de shrinkage

Simulations Monte Carlo des portefeuilles optimaux

  • modélisations stochastiques des actifs
  • et de leur dépendance (copules)
  • stress-tests

Stratégies d’investissement

Structuration

  • buy-and-hold versus constant mix
  • stop-loss, OBPI, CPPI

Moteurs de performance et hedge funds




Matthieu Leblanc

Matthieu Leblanc

Mathieu a travaillé en salle des marchés comme analyste quantitatif chez Oddo Options puis chez Lyxor sur les hedge funds. Il devient ingénieur financier puis responsable de l'ingénierie financière chez Natixis Asset Management avant de prendre en charge la responsabilité de la recherche chez Edmond de Rothschild AM. Parallèlement, il enseigne à  l'ENSAI et à  l'université Paris 7 et anime des programmes de formation interne ou bien à  destination d'une clientèle institutionnelle ou de conseillers en gestion de patrimoine, ceci avec l'objectif de rapprocher la théorie financière des applications sur les marchés.

Matthieu Leblanc anime également les formations :


Pierre Clauss

Pierre Clauss

Après avoir occupé des fonctions d'ingénieur financier au sein de Sinopia AM, de Natixis AM et de SGAM Alternative Investments, puis d'enseignant-chercheur en Finance à  l'Ensai et de directeur des études économiques et statistiques à  l'AFIC, Pierre est aujourd'hui responsable de la modélisation des risques opérationnel et de titrisation à  la Société Générale. Il a publié en 2011 l'ouvrage de référence « Gestion de portefeuille - une approche quantitative » édité par Dunod et préfacé par Roland Portait.

Pierre Clauss anime également les formations :



Interview de Pierre Clauss, intervenant de Mesure de performance en Gestion - Niveau 2


Pierre, à quoi sert votre formation sur la mesure de performance ?
PC : La mesure de performance est un enjeu stratégique pour l'industrie de la gestion d'actifs.La recherche d'une évaluation pertinente de la performance des titres et portefeuilles financiers est devenu essentielle. Ceci s'est accentué dernièrement avec la crise des subprimes qui a révélé de nombreuses failles dans cette évaluation: certains produits affichés comme très performants se sont révélés désastreux pour l'investisseur.

A qui est-elle destinée ? des experts ?
Pas seulement, des collaborateurs en reporting,analyses de performance, attribution de la performance,vente également, qui veulent comprendre la boite noire et se perfectionner. Donc les gérants, sales, intervenants en middle-office,clients institutionnels, CIF, etc.

Avec quels outils et savoir-faire les participants vont repartir ?
On repart avec un support traitant des notions simples et complexes de mesures des risques et performance, ainsi qu'un fichier Excel comprenant les données financières et ses propres calculs. A la fin du séminaire, les fichiers de calcul sortent sans aucune erreur.

Que vont-ils pouvoir mettre en pratique ?
Toutes les mesures de performance, de risque et d'attribution de performance utiles dans leur quotidien !

Quelles sont vos techniques pédagogiques ?
Pour maîtriser les mesures de performance, il est essentiel selon moi de les calculer par soi-même sur des données financières réelles : nous allons donc prendre un temps significatif à réaliser des TP sur données concrètes. Mais avant d'entrer dans la boite noire des mesures de performance, nous discuterons des enjeux et des différents aspects des mesures avec à l'appui un document regroupant les éléments quantitatifs indispensables que nous nous attacherons non pas à démontrer mais à vulgariser et comprendre clairement et facilement sans avoir besoin d'être des mathématiciens hors pairs loin de là !

J'imagine qu'il faut certains pré-requis, par exemple maîtriser le contenu de la formation de niveau 1 ?
Une connaissance des notions de base en statistique et des produits financiers les plus communs est un plus. Les participants doivent avoir déjà un peu pratiqué Excel.

Pourquoi enseignez-vous ce sujet ?
Cela fait maintenant 5 ans que je donne cette formation avec toujours le plaisir de former des participants très motivés et pour lesquels j'essaie d'adapter ma formation pour coller au mieux à leurs besoins professionnels du quotidien.

Quelle est votre légitimité sur ce sujet ?
Je travaille aujourd'hui dans la gestion des risques après avoir été dans l'ingénierie financière sur de nombreuses classes d'actifs traditionnelles et alternatives. Je suis professeur également de finance à Dauphine, l'Ensai, Evry. J'ai enfin sorti chez Dunod un ouvrage sur la Gestion de Portefeuille en septembre 2011.

S'inscrire à la prochaine session
19 et 20 octobre 2017 (Paris centre)